LE PREMIER RENDEZ-VOUS

L’initiative du premier contact vient de vous, par téléphone ou par courriel.

 

Le travail ne peut s’engager tant que votre demande personnelle n’est pas identifiée. C’est le but des premiers entretiens dits "préliminaires". Ils permettent de cerner votre demande et de savoir si un travail est possible ensemble. Ce n'est qu'à l'issue de ces entretiens que je vous proposerai les modalités de notre engagement commun (méthode, fréquence et tarif des séances). 

Une fois l'engagement commun acté, je vous accompagne dans votre cheminement par mon écoute et mes interventions. Je vous proposerai soit une thérapie analytique dite "active" (en face-à-face) soit une cure psychanalytique (sur le divan). Le ressort principal de ces deux méthodes est le dialogue instauré entre l’analysant et l’analyste.

Mon écoute est neutre, bienveillante et sans jugement. Et je suis soumise au secret professionnel.

Le travail se fait à deux mais votre engagement reste au coeur de cette démarche, car la psychanalyse suppose que l’analysant souhaite se lancer dans un vrai travail. Vous accepterez donc, en débutant une analyse, de compléter les séances avec notamment des lectures et des exercices spécifiques.

La durée du processus varie de quelques mois à plusieurs années.

Pourquoi la psychanalyse ?

La psychanalyse apaise le mal-être et modifie la relation à soi-même et aux autres. Elle apporte une connaissance de soi et d’autrui plus profonde et plus fine, et une meilleure compréhension des phénomènes psychologiques, émotionnels et somatiques - vécus jusque-là comme une fatalité. En somme, un gain de liberté. 

 

Copyright © 2019 Justine Gossart, tous droits réservés
Monogramme - Copyright ©  2019  Harmony Voru-Igolen, tous droits réservés